Ronan Behling, Sabine Valange et Grégory Chatel publient un article dans Green Chemistry.

Ronan Behling, Sabine Valange et Grégory Chatel viennent de publier un article dans le numéro de ce mois d’avril de Green Chemistry, article qui fait la couverture du journal. Les auteurs remercient Sabine Riffaut, du laboratoire IPHEP de l’Université de Poitiers pour son aide dans la conception de cette couverture.

Ronan Behling, doctorant brésilien en deuxième année de thèse, est co-encadré par Sabine Valange et Grégory Chatel dans l’équipe E4 de l’IC2MP (Catalyse et milieux non-conventionnels), et travaille sur l’oxydation en catalyse hétérogène de la lignine et des composés modèles de la lignine via l’utilisation de méthodes d’activation non-conventionnelle comme le broyage réactif et les ultrasons. Il a reçu une bourse de doctorat de la Fondation CAPES (Ministère de l’Education au Brésil) via le programme Sciences sans Frontière.

Oxydation catalytique hétérogène pour la valorisation de la lignine en produits chimiques : Quels résultats ? Quelles limites ? Quelles tendances ?

La lignine, un polymère renouvelable dérivé de la biomasse lignocellulosique représente plus de 20% de la masse totale de la biosphère terrestre. Cependant, 98% de la lignine sont actuellement brûlés comme source d’énergie dans l’industrie papetière, essentiellement en raison de sa structure complexe. Aujourd’hui, la valorisation de la lignine pour accéder à des produits chimiques à haute valeur ajoutée représente un véritable défi en termes de durabilité et de protection de l’environnement. Cette revue de la littérature vise à fournir une discussion critique sur le choix crucial de la matière première à étudier dans le domaine de la valorisation de la lignine. Ensuite, une comparaison entre les différentes voies d’oxydation étudiées par les chimistes au cours des dernières années a été présentée, en mettant l’accent sur les principales difficultés rencontrées. Les grands défis actuels de l’oxydation catalytique hétérogène de la lignine et ses dérivés ont également été mis en évidence. Une attention particulière a été accordée à des stratégies novatrices favorisant des conditions réactionnelles douces. Enfin, des recommandations et de nouvelles voies prometteuses dans ce domaine de recherche ont été discutées par les auteurs.
R. Behling, S. Valange and G. Chatel,* Green Chem. 2016, 18, 1821–1821.
Heterogeneous catalytic oxidation for lignin valorization into valuable chemicals: what results? What limitations? What trends?

http://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/gc/2016/c5gc03061g#!divAbstract

Green Chemistry April 2016 pfCliquez pour agrandir l’image

Abstract:
Lignin, a renewable polymer derived from the lignocellulosic biomass represents more than 20% of the total mass of the Earth’s biosphere. However, 98% of lignin is burned as a source of energy in the pulp and paper industry, essentially due to its complex structure. Today, the valorization of lignin into the production of value-added chemicals represents a real challenge in terms of both sustainability and environmental protection. The present contribution aims to provide a critical discussion on the crucial choice of the starting material to study lignin valorization. Next, a comparison between the different oxidation routes investigated by chemists over the past several years is presented, with emphasis on the major difficulties encountered. The main current challenges regarding the heterogeneous catalytic oxidation of lignin and its derivatives are also highlighted. Particular focus is given to innovative strategies favoring mild reaction conditions. Finally, we provide some recommendations and routes worthy of interest in this studied area of research in order to generate value-added chemicals from lignin oxidation through the use of heterogeneous catalysts.

Green Chemistry April 2016

 

Recherche

Menu principal

Haut de page