Découverte de l’existence d’une vie complexe et pluricellulaire datant de plus de deux milliards d’années.

La découverte au Gabon de plus de 250 fossiles en excellent état de conservation apporte, pour la première fois, la preuve de l’existence d’organismes pluricellulaires il y a 2,1 milliards d’années. Une avancée capitale : jusqu’à présent, les premières formes de vie complexe (dotée de plusieurs cellules) remontaient à 600 millions d’années environ. De formes et de dimensions diverses, ces nouveaux fossiles supposent une origine de la vie organisée et complexe beaucoup plus précoce que celle admise jusqu’à aujourd’hui. Ils révisent ainsi nos connaissances actuelles sur l’apparition de la vie. Ces spécimens ont été découverts puis étudiés par une équipe internationale et pluridisciplinaire de chercheurs coordonnée par Abderrazak El Albani du laboratoire IC2MP (CNRS-Université de Poitiers). Ces travaux ont été publiés le 1er juillet dans la revue Nature.

Nature couverture july 2010

  1. Ancient macrofossils unearthed in West Africa (archive), Nature, juin 2010
  2. Journal de 20 heures TF1 30/6/2010 (archive)
  3. Journal de 19H FR3 30/62010 (archive), France 3
  4. Le Monde, annonce AFP du 1/7/2010 (archive)
  5. Communiqué de presse du CNRS du 30 juin 2010 (archive), INSU CNRS
  6. La Recherche N°2 – Les origines de la vie – Des fossiles témoins d’une vie complexe (archive), La Recherche no 473, janvier 2013, p. 32-33
  7. En savoir plus sur les recherches du Pr A. Al Albani.

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page