Spectrométrie Raman

– Contact : N. Guignard (+33.(0)5.49.45.37.46)

– Spectromètre Raman Horiba Jobin Yvon « LabRam HR 800-UV » équipé de deux lasers (1 HeNe rouge (632 nm) – 1 Ar+ vert (514 nm)) et d’une cellule chauffante permettant des études in-situ.
raman_ic2mp_poitiers_mf
Photo S. Arrii-Clacens IC2MP Poitiers

Applications :
Identification des liaisons chimiques, caractérisation de structures et évolution sous atmosphère contrôlée et en température.

Le spectromètre LabRAM HR de Horiba Jobin Yvon est conçu pour effectuer de la microscopie RAMAN confocale. Il est équipé d’un spectrographe à simple étage permettant d’assurer une collection optimale du signal Raman.

De nombreux accessoires complémentaires permettent de faire des mesures sur des échantillons micro et macroscopiques, des cartographies, des mesures en températures.

En effet, la cellule Linkam est une cellule chauffante (gamme de température de 25-1000°C, vitesse de chauffage de 1 à 130°C/min, stabilité de la température de 1°C) pouvant être balayée par un mélange gazeux. L’échantillon est disposé sur un fritté dans un creuset en céramique. Le gaz passe au travers de l’échantillon.

Cet appareil a la particularité d’utiliser un monochromateur de type Czerny-Turner équipé de miroirs (optiques réflectives), et non de lentilles (optiques réfractives). Il peut ainsi travailler sur un large domaine spectral. D’autre part, la grande focale (800 mm) de son spectrographe lui permet d’atteindre des résolutions spectrales exceptionnelles pour un spectrographe simple étage (0,3 cm-1/pixel à 633 nm avec un réseau de 1800 tr/mm).

raman_detail_ic2mp_poitiers
Intérieur Raman IC2MP Poitiers photo S. Arrii-Clacens

Spectre Raman de 50 à 4000 cm-1 d’un échantillon de nanotubes de carbone multi-feuillets

voir article du CNRS sur l’analyse par Raman

Recherche

Menu principal

Haut de page