Offre de thèse – ICGM – IFP -IC2MP – Synthèse de catalyseurs d’hydrotraitement structurés à l’aide de polymères

Proposition de thèse en chimie des polymères et chimie des matériaux de l’Institut Charles Gerhardt de Montpellier en collaboration avec l’IFP et l’IC2MP voir le document joint).

Synthèse de catalyseurs d’hydrotraitement structurés à l’aide de polymères

Institut Charles Gerhardt de Montpellier – Equipes ChV et IAM
Collaborations : IFP Energies Nouvelles (IFPEN) et Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers (IC2MP)
Le but de ce projet est de combiner des réactions de chimie douce et la structuration par des polymères comme nouvelle voie de synthèse de catalyseurs NiMoS de morphologies contrôlées et de surfaces spécifiques élevées. Ces catalyseurs sont utilisés dans les procédés d’hydrotraitement permettant la production de carburants propres à partir de matières fossile et/ou renouvelable (biomasse). Un meilleur contrôle des caractéristiques physico-chimiques de la phase active telles que la taille, la morphologie et l’assemblage des feuillets MoS2, le taux de promotion en nickel dans la phase MoS2, la composition de surface… permettrait d’améliorer les performances de ces catalyseurs. Des travaux préliminaires sur ce sujet ont montré que l’utilisation de copolymères comme agents structurants ouvre la voie vers des catalyseurs plus performants que les catalyseurs massiques traditionnels.

Ce sujet de thèse, qui s’inscrit dans le cadre d’un projet ANR de 4 ans (ANR PASSCATA : Polymer-Assisted Synthesis of Sulfide CATAlysts for Hydrotreatment Reactions), vise donc à étudier et à contrôler toutes les étapes de l’obtention des catalyseurs : synthèse des polymères à architectures contrôlées, synthèse des « pré-catalyseurs » en solution et activation des catalyseurs par traitement thermique. L’influence de la nature, de la quantité et de l’architecture des polymères sur les propriétés des produits obtenus sera un point important de cette étude.

Une partie de cette thèse sera donc consacrée à la synthèse de copolymères par polymérisation radicalaire contrôlée (technique RAFT) et à leur caractérisation. L’autre partie de la thèse consistera à utiliser ces polymères pour la synthèse des catalyseurs NiMoS. Les matériaux synthétisés (polymères et catalyseurs) seront caractérisés à chaque étape par plusieurs techniques de caractérisation : chromatographie d’exclusion stérique, RMN, analyses thermiques, DRX, Raman, MEB, mesures de surface spécifique… D’autres caractérisations plus spécifiques ainsi que des tests d’activité catalytique seront ensuite réalisés à l’IC2MP et à l’IFPEN.

La personne recrutée devra être titulaire d’un master en chimie, chimie des polymères ou des matériaux ou titulaire d’un diplôme équivalent d’une Ecole de Chimie. CV, lettre de motivation et lettre(s) de recommandation devront être envoyés à annie.pradel@umontpellier.fr et à patrick.lacroix-desmazes@enscm.fr. Début de thèse dès que possible à partir de novembre 2016.

Directeurs de thèse :
Annie Pradel – ChV : www.chv.icgm.fr – 04 67 14 33 79 – annie.pradel@umontpellier.fr
Patrick Lacroix-Desmazes – IAM: www.iam.icgm.fr – 04 67 14 72 05 – patrick.lacroix-desmazes@enscm.fr

Recherche

Menu principal

Haut de page