Comment traduire un film…

À la recherche des origines, ou : comment traduire un film

Ce n’est pas tous les jours que l’on reçoit un mandat de traduction pour un film documentaire de 40 minutes et bien moins encore quand le doublage, le montage de son ainsi que le sous-titrage en font partie. Cette traduction a été réalisée par des étudiants de l’INTRAWI (Institut de Traductologie de l’Université d’Innsbruck) sous le patronage du Pôle interdisciplinaire d’Études Françaises de l’Université d’Innsbruck. Et ce fut le début d’une aventure dans le domaine de la traduction audiovisuelle…

Victoire d’étape à l’INTRAWI : la traduction est terminée ! Sur la photo : Muryel Derlon, Irina Schulthess, Martina Mayer, Eva Lavric du Pôle interdisciplinaire d’Études Françaises. (Photo : Ludovic Milot)

Victoire d’étape à l’INTRAWI : la traduction est terminée ! Sur la photo : Muryel Derlon, Irina Schulthess, Martina Mayer, Eva Lavric du Pôle interdisciplinaire d’Études Françaises. (Photo : Ludovic Milot)

C’est en 2008 que le géologue franco-marocain Abderrazak El Albani (Professeur à l’Université de Poitiers, CNRS) et son équipe ont découvert au Gabon des fossiles d’organismes complexes jusque-là inconnus, datés de 2,1 milliards d’années : les Gabonionta. Cette découverte sensationnelle prouve que la vie multicellulaire avait émergé plus de 1,5 milliard d’années plus tôt qu’on ne le supposait. L’histoire de cette découverte exceptionnelle a été documentée par les chercheurs dans un film qui ensuite a été traduit du français vers l’allemand par 17 étudiants de l’Institut de Traductologie de l’Université d’Innsbruck, dans le cadre du cours de Traduction niveau III dirigé par Martina Mayer. Le but de ce projet de traduction était pour le moins ambitieux : fournir – à la date prévue – la version allemande du film À la recherche des origines : 2 milliards d’années au Gabon pour l’inauguration d’une exposition temporaire (du 12 mars au 5 octobre 2014) au Museum d’Histoire naturelle de Vienne et ainsi faire découvrir aux visiteurs le monde des Gabonionta.

Comment traduire un film ?

Comment traduire un film ?

Réalisé sous le patronage du Pôle interdisciplinaire d’Études Françaises de l’Université d’Innsbruck, dirigé par Eva Lavric, ce projet de grande envergure a débuté en octobre 2013. Initié par Jean-Luc Steffan, Attaché de coopération scientifique et universitaire de l’Ambassade de France à Vienne, il a dès ses prémices réclamé toutes les compétences traductologiques de nos étudiants. La compréhension écrite et l’analyse textuelle, la recherche professionnelle et le travail terminologique, la traduction et la révision du texte ainsi que l’organisation interne du travail : tous ces aspects représentaient un véritable défi pour nos jeunes traductrices et traducteurs puisqu’ils étaient confrontés pour la première fois à une traduction réelle. Cependant, grâce à leur enthousiasme débordant et au soutien professionnel de Mathias Harzhauser, directeur du Département de géologie et paléontologie au Museum d’Histoire naturelle de Vienne, les étudiants ont réussi à accomplir ce tour de force dans un environnement « protégé ». Une fois les traductions terminées et ce dès décembre 2013, le casting des acteurs de doublage, organisé avec professionnalisme par Elvira Iannone, interprète diplômée, pouvait alors commencer. Finalement en janvier 2014, douze étudiants et enseignants de l’INTRAWI ont prêté leur voix au film. Au cours de longues séances d’enregistrement, ils ont pu découvrir non seulement les exigences professionnelles mais aussi les plaisirs du doublage. Tout le mois de février a été consacré à l’étape technique pour laquelle la section Nouveaux Médias de l’Université d’Innsbruck (Abteilung Neue Medien) a mis à disposition l’infrastructure requise. À ce propos un grand merci à Barbara Hoffmann et à Andreas Brigo qui nous ont prodigué aide et conseils. Dans la salle de montage de l’université, Martin Hartlieb du service informatique de l’université (ZID) et Elvira Iannone ont réalisé avec virtuosité la version allemande du film en sélectionnant dans la multitude de pistes sonores.

Comment traduire un film ?

Comment traduire un film ?

Après la livraison du film au client, le projet était loin d’être terminé. En effet, l’avant-première s’est déroulée le 11 mars 2014 au Museum d’Histoire naturelle de Vienne. À cette occasion, une délégation d’Innsbruck s’est rendue à Vienne pour rencontrer l’équipe de tournage française et découvrir l’univers de la paléontologie et de la géologie. Puis, le Pôle interdisciplinaire d’Études Françaises de l’Université d’Innsbruck a organisé la première projection du film À la recherche des origines : 2 milliards d’années au Gabon à Innsbruck ainsi qu’une conférence tenue par Mathias Harzhauser du Museum d’Histoire naturelle de Vienne. Enfin, le 4 juin 2014, Abderrazak El Albani en personne a fait une conférence à Innsbruck dans le cadre d’une coopération entre le Pôle interdisciplinaire d’Études Françaises, l’Institut de Géologie et l’Institut de Traductologie de l’Université d’Innsbruck.

Martina Mayer, Institut de Traductologie de l’Université d’Innsbruck

Liens en allemand :

Recherche

Menu principal

Haut de page