Les différentes formes de partenariat

Prestation :

Le partenaire est propriétaire des résultats, tarification du coût total.

Convention de recherche :

Propriété partagée des résultats, participation financière du laboratoire au coût de l’étude (salaire du personnel permanent, amortissement, …)

 

Les études (d’une durée variable d’un mois à plusieurs années) sont réalisées par des étudiants (Master recherche ou doctorants), ou des personnels contractuel Ingénieurs d’étude ou post-doctorants sous la direction de chercheurs CNRS ou enseignants-chercheurs habilités.

Différents dispositifs financiers permettent d’accompagner les partenaires dans leur projet de collaboration avec le laboratoire : Prim’innov, Cifre, co-financement de salaires de doctorants par la Région, …

Dans le domaine de l’expertise en traitement des eaux

L’équipe E-BiCOM a été sollicité (listing non exhaustif) pour des travaux sur :

  • L’identification des réactions initiées dans les procédés d’électrodécarbonatation
  • La formation de sous-produits dans les systèmes d’oxydation par les chloramines
  • La réactivité d’oxydants sur des composés pharmaceutiques
  • Les performances d’unités d’ultrafiltration pour différentes qualités de ressources et différents modes de lavage
  • L’autopsie membranaire
  • La détermination de sous-produits de chloration dans les eaux de piscines
  • Le traitement d’effluents en vue de leur réutilisation

Dans le domaine de l’expertise en Géochimie aquatique et terrestre :

  • Développement analytique (nouvelles stratégies, agents de fonctionnalisation, miniaturisation, ..)
  • Recherche de zones de vulnérabilité aux contaminations chimiques sur des bassins versants
  • Evaluation des capacités d’archivage sédimentaire en composés pharmaceutiques par un fleuve
  • L’incidence environnementale des rejets de composés pharmaceutiques par les stations d’épuration
  • Efficacité du traitement séparatif des effluents hospitaliers et urbains vis-à-vis du milieu récepteur
  • Développement de stratégies innovantes de vectorisation de composés phytopharmaceutiques ou de nutriments chez la plante
  • Efficacité de divers rétenteurs d’eau lors de programmes de reforestation en zone méditerranéenne