2 octobre 2018 – Paolo Olivi, chercheur invité, interactions IC2MP et Brésil

2 octobre 2018 – Paolo Olivi, chercheur invité, interactions IC2MP et Brésil 2018-10-18T15:51:56+00:00

Project Description

Ma rencontre avec Paulo OLIVI, chercheur brésilien

Lors de son séjour à Poitiers, j’ai rencontré Paulo OLIVI, professeur à l’Université de São Paulo (USP) à Riberão Preto au Brésil. Cet enseignant-chercheur, calme et souriant, parlant un français parfait, et aussi très bien le latin qu’il a étudié de 11 à 14 ans dans un séminaire », est venu séjourner au laboratoire pour quelques semaines. C’est le programme Campus France CAPES-COFECUB destiné aux échanges entre scientifiques brésiliens et français qui est à l’origine de sa venue à l’IC2MP.

Paulo OLIVI a établi des relations avec les chimistes de Poitiers depuis déjà fort longtemps. Lors d’un congrès en Argentine en 1988, il rencontre les professeurs Claude Lamy et Bernard Beden. A ce moment-là, Paulo est doctorant. Son sujet concerne l’oxydation du formaldéhyde. Les chercheurs poitevins lui proposent alors de faire un doctorat « sandwich » avec l’université de Poitiers pour bénéficier d’une nouvelle technique d’expérimentation qui est la spectroscopie infrarouge in situ. C’est ce qu’il a fait au début des années 90.

Et c’est ainsi que s’est construit un des réseaux de chimistes brésiliens de l’IC2MP. En effet, dans d’autres domaines d’études tels que les argiles ou la catalyse hétérogène, de nombreuses collaborations ont été mises en place avec le Brésil.

Depuis son expérience avec les chimistes de Poitiers, Paulo OLIVI n’a pas rompu les liens. Les coopérations scientifiques se sont étendues depuis les années 2000 et se réalisent toujours dans le même cadre CAPES-COFECUB. Des échanges d’idées, d’étudiants, de post-docs : « On a plus de résultats grâce à la complémentarité » qui enrichit les recherches. Pour l’IC2MP, ce sont Karine Servat, Claudia Gomes de Morais, Boniface Kokoh et Teko Napporn qui font fructifier les interactions. Dans son pays, ce brésilien charismatique a entraîné dans son chenal la Professeure Adalgisa de Andrade (de USP Riberão Preto) ainsi que deux autres chercheurs de USP São Carlos les professeurs Germano Tremiliosi-Filho et Hamilton Varela.

Aujourd’hui son projet est de valoriser par voie électrochimique, la réaction d’oxydation de l’éthanol puis du glycérol obtenu lors de la production de biodiésel. Dès septembre, un doctorat en cotutelle avec Poitiers débutera, ce qui portera à quatre le nombre d’étudiants sur cette coopération de recherche.

A bientôt Paulo !

Elisabeth NAU

De gauche à droite sur la photo,
Paolo Olivi et Teko Napporn, chercheur CNRS à l’IC2MP

©Université de Poitiers/RI

New Courses

IC2MP – UMR CNRS 7285

Institut de chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers Université de Poitiers Bât. B27 - 4 Rue Michel Brunet TSA 51106 - 86022 Poitiers cedex

Phone: +33 (0) 5 49 45 36 24

Web: http://ic2mp.labo.univ-poitiers.fr/