Les plateformes transverses

L’IC2MP possède 5 plateformes transverses

L’activité de la plateforme se situe à l’interface entre la biologie et la chimie et a pour objectif d’étudier le comportement d’êtres vivants (cellules ou animaux) en réponse à des composés développés par les chimistes. A l’échelle moléculaire, les techniques mises en place permettent d’analyser les variations géniques et protéiques engendrées dans les cellules par ces composés chimiques.

La plateforme est également capable d’étudier les modifications du comportement des cellules vivantes en réponse aux composés chimiques par différentes techniques d’imagerie.

Enfin, la plateforme est  en mesure de tester l’activité de composés chimiques sur des modèles murins, par exemple pour étudier l’efficacité de nouvelles molécules anticancéreuses ou encore pour tester une sonde fluorescente capable de s’accumuler préférentiellement au niveau de la tumeur.

Instrumentation : Bertrand Leroux

L’objectif est de travailler en partenariat avec les équipes de recherche et les collègues des autres disciplines du Pôle pour apporter des solutions d’ingénierie en instrumentation et traitement des données.

Il peut s’agir de la conception et la fabrication de montages sur mesure totalement automatisés comme de la modification ou l’adaptation d’un montage existant.

Pour la plupart, ces montages reçoivent un interfaçage convivial réalisé sous Labview (contrôle, mesure et éventuellement traitement des données).

Contact : bertrand.leroux@univ-poitiers.fr – Tel : 33 (0) 5 49 45 48 34

Mécanique et électromécanique : Michel Chauveau et Claude Veit

Prototype mécanique

Travaux de mécanique : usinage, soudure TIG, assemblage tubes et raccords inox
Câblage électrique des éléments de régulation (température, débit, pression etc.)
Asservissement des systèmes périphériques en lien avec Bertrand Leroux
Maintenance de jouvence des divers équipements
Interventions techniques au hall des réacteurs chimiques

Soufflage de verre : Jean-Jacques Colin et Claude Rouvier

Le responsable de l’atelier Soufflage de Verre est Jean-Jacques COLIN

Le service de soufflage de verre est un service qui permet de réaliser et réparer des pièces spécifiques en verre ou en quartz à la demande. Comme : les réacteurs catalytiques, réacteurs plasma, cellules infra-rouge, cellules électrochimiques.

Les pièces particulièrement complexes peuvent être réalisées en DAO afin de les visionner avant fabrication.

Ce service est équipé des principaux matériels nécessaires à la transformation du verre, (soufflage, usinage). Tour verrier, scies à disque et à fil diamanté, rectifieuse, lapidaire, station de pompage, fours de recuissons, logiciel DAO.

La Plateforme Eaux (PFE) est une des plateformes transverses de l’IC2MP au service de ses chercheurs. En particulier, de nombreux travaux de recherche de son équipe E.BiCOM (Eaux, Biomarqueurs, Contaminants Organiques, Milieux) y sont développés.

La Plateforme Eaux pour quoi faire ?

La Plateforme Eaux constitue une unité de lieu et de réflexion afin de permettre des développements à l’échelle pilote dans le domaine du traitement des eaux. La Plateforme Eaux regroupe notamment des pilotes de traitement autorisant des essais préliminaires à une application en milieu industriel. Ces pilotes permettent, dans un objectif de transfert technologique vers les PME-PMI, l’expertise en collaboration avec la recherche industrielle.

Domaines d’applications

  • Traitement des eaux destinées à la consommation humaine
  • Dépollution des effluents industriels avant rejet ou en vue de leur réutilisation
  • Distribution des eaux en réseau

Au sein de la Plateforme Eaux, les procédés innovants de traitement des eaux et de dépollution des effluents industriels peuvent être optimisés dans des conditions idéales, sur des unités pilotes mobiles pouvant être couplées à des technologies plus traditionnelles du traitement des eaux (comme les techniques de séparation liquide-solide ou les bioréacteurs…).

Services proposés

  • Expertises
  • Essais et optimisation de traitement des eaux
  • Essais pilote
  • Autopsie membranaire

Description

La Plateforme Eaux est organisée autour d’un hall technique (300 m2) pour l’installation d’unités pilotes de traitement des eaux. Il permet l’accueil de pilotes liés à des projets industriels. Un laboratoire, équipé de moyens d’analyses spécifiques au traitement de l’eau, permet le suivi des traitements mis en œuvre et la réalisation d’analyses courantes.

Equipements disponibles

  • Accélérateur d’électrons (type Van De Graaff, KS-3000 kV – 500 µA)
  • Equipements destinés aux études de traitement de dépollution par oxydation (photolyse, photocatalyse, Fenton, photo-Fenton, ozonation, oxydation catalytique, ionisation…)
  • Equipements destinés aux études de traitement de dépollution par adsorption
  • Equipements destinés aux études de traitement membranaires des eaux

Contact : Dr. Bertrand GOMBERT, Ingénieur de Recherche

Contact : bertrand.gombert@univ-poitiers.fr

Plateforme transverse PréMiMAT : Préparation et Mise en forme de MATériaux

Cette plateforme est composée :

  • d’un laboratoire de synthèse de matériaux,
  • d’un atelier de litho préparation.

Le laboratoire de synthèse de matériaux

Rôle

Le laboratoire de synthèse de PréMiMat permet d’élaborer et de mettre au point selon un cahier des charges bien précis différents matériaux (synthèse de catalyseurs, d’argiles…).
De plus, ce laboratoire permet le scale-up, c’est-à dire d’extrapoler la synthèse de matériaux à une plus grande échelle (1kg ou +).
La caractérisation physique des matériaux synthétisés s’effectue sur les appareillages de la plateforme PLATINA permettant de vérifier et de valider la technique de synthèse.
Ces matériaux seront par la suite utilisés dans les différentes thématiques de recherche de l’IC2MP (par exemple pour des test catalytiques).

Equipements

Le laboratoire dispose de l’équipement nécessaire pour la synthèse et la mise en forme.

Synthèse

Des béchers agités et thermostatés de volume variable (jusqu’à 5L) pour faire de la précipitation ou de l’imprégnation de volume jusqu’à 5L

Des bombes de minéralisation en téflon et des bombes de digestion en acier, intérieur en téflon de volume variable

Traitement thermique

Four à moufle Tmax 1100°C, V = 30L

Etuve sous vide Tmax 240°C, V= 128L

Réacteur verre ou quartz de traitement thermique sous atmosphère contrôlée

Mise en forme

Atomiseur de séchage

Extrudeuse et ses différentes buses de diamètre ou forme adaptable

Broyeur planétaire à billes avec bol de 125 ml en acier + bille acier ou bol de 125ml et 500ml en ZrO2 et ses billes en ZrO2

Presse manuelle hydraulique

Tamiseuse et différents diamètre de tamis.

Contact :  sophie.morisset@univ-poitiers.fr – Tel : 33 (0) 5 49 45 38 32

Atelier de litho préparation

La plus grande partie de l’activité du laboratoire est consacrée à la réalisation de lames de roche, destinées à l’observation au microscope, à partir de matériaux consolidés ou non :

  • Lames minces couvertes ou polies pour
    • l’observation en microscopie optique en transmission et réflexion,
    • l’observation en cathodoluminescence et épi fluorescence UV,
    • l’analyse en microscopie électronique et microsondes ioniques,
    •  les analyses par ablation laser (LIBS, ICP-MS);
  • Lames épaisses pour l’étude des inclusions fluides;
  • Sections polies pour l’observation en lumière réfléchie et les cartographies infrarouge et Raman.

Le laboratoire dispose de scies gros débit, de système d’imprégnation sous vide et sous pression, d’une presse de collage, d’une rôdeuse, d’une scie d’arasement, de polisseuses.

Photo : cliché en microscopie optique lumière transmise

Contact : claude.laforest@univ-poitiers.fr – Tel : 33 (0) 5 49 45 47 61

– Le Site Expérimental Hydrogéologique (SEH) de Poitiers est situé 2 km à l’Est du Campus Sciences de l’Université de Poitiers. Il couvre une superficie de 12 hectares sur des terrains appartenant à l’Université : le Jardin Botanique Universitaire (site du Deffend) à Mignaloux-Beauvoir.

– Le SEH ou Site Expérimental Hydrogéologique est dédié à la connaissance, la gestion, la prévision et la valorisation des ressources en eau en milieu fortement hétérogène.

Labellisé Observatoire de recherche en environnement ORE-H+ par le ministère de la recherche, il comprend une quarantaine de forages de plus de 130 mètres de profondeur répartie sur une dizaine d’hectares. Il est piloté au sein de l’IC2MP par l’équipe HydrASA (Hydrogéologie, Argiles, Sols et Altérations).

Le SEH fait partie du Réseau National de Sites Hydrogéologiques (réseau H+), intégré dans l’infrastructure de recherche OZCAR (Observatoire de la Zone Critique, Applications, Recherche) qui regroupe l’intégralité des sites instrumentés destinés à l’étude du fonctionnement des surfaces terrestres.

A ce titre, l’équipe HydrASA assure une tâche d’observation en maintenant un réseau de stations d’acquisitions automatiques permettant de suivre en continu les paramètres météorologiques et l’évolution des niveaux piézométriques dans chacun des forages. Après validation, les données enregistrées sont systématiquement insérées dans la base de données H+, dont la structure a été développée conjointement par HydrASA et l’équipe Géosciences Rennes (UMS 3343 OSUR).

Contact : gilles.porel@univ-poitiers.fr

Un tel suivi à long terme est indispensable pour étudier et modéliser la dynamique naturelle des flux d’eau et d’espèces chimiques en solution car les processus physico-géochimiques impliqués peuvent avoir des temps caractéristiques relativement longs.

La pérennité du SEH est assurée par des financements provenant de l’INSU et par des actions de formation spécifiques sur le site.

Pour en savoir plus : Réseau National des Sites Hydrogéologiques

2019-09-23T15:48:15+00:00

New Courses

IC2MP – UMR CNRS 7285

Institut de chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers Université de Poitiers Bât. B27 - 4 Rue Michel Brunet TSA 51106 - 86022 Poitiers cedex

Phone: +33 (0) 5 49 45 36 24

Web: http://ic2mp.labo.univ-poitiers.fr/