Les grands prix de la chimie verte attribués à La Rochelle au cours de la tenue du symposium international sur la Chimie verte ISGC 2015.

Le symposium International sur la chimie verte a eu lieu du 3 au 7 mai 2015 à l’espace ENCAN de La Rochelle (France). Cette deuxième édition a obtenu un succès remarquable et international avec plus de 760 participants en provenance de 45 pays.

Outre la présentation de conférences plénières (10) et de keynotes (18) par des intervenants industriels et académiques, 250 communications orales et 400 posters ont été également présentés.

ISGC2015

Les photos officielles du Congrès ISGC2015.

Les photos off de l’IC2MP.

De plus, le comité d’organisation a également proposé la tenue de deux nouvelles sessions à caractère plus industriel qui ont été également appréciées des participants:

  • L’une organisée par la Société l’OREAL,

« Matières Renouvelables et Eco-procédés pour une innovation durable »

  • L’autre animée également par des représentants de différents secteurs de l’Industrie,

« Le rôle de la chimie verte dans les stratégies de développement durable de l’Industrie »

Différents réseaux internationaux impliqués dans le domaine de la chimie verte étaient également présents et impliqués dans ISGC-2015 parmi lesquels nous pouvons citer le Global Network of Green Chemistry Centers (G2C2), le réseau NESSE (jeunes chercheurs impliqués dans le domaine de la chimie verte), le Green Chemistry and Commerce Council (GC3) et le réseau européen COST FP1306 impliqué dans la valorisation des co-produits issus de la conversion de la biomasse lignocellulosique.

Toutes les informations relatives à ce symposium sont disponibles sur le site www.isgc2015.com.

Enfin et pour la première fois, les responsables de ISGC 2015 ont proposé d’attribuer un « Grand Prix de la Chimie Verte » dédié à une avancée scientifique significative et remarquable/verrou scientifique et technologiquedans le domaine de la chimie verte appliquée aux matières premières renouvelables et recyclées. Toutes les approches et concepts (cf thématiques du symposium mais la liste n’était pas limitative) étaient concernés.

En réalité, compte tenu de l’intérêt et de l’origine des nombreux dossiers de candidatures, deux grands prix ont été décernés, l’un en direction de l’industrie et l’autre pour des travaux issus du monde académique.

1- L’un des grands prix « CHIMIE VERTE ISGC 2015 », soutenu par un partenariat entre la Région Poitou-Charentes et L’Institut de Chimie verte, a donc été attribué à

Olivier GUERRET, Vice-Président fondateur de la Société M2i.

Ingénieur de l’Ecole Polytechnique (1994), Olivier GUERRET a préparé un Doctorat dans l’équipe de Guy Bertrand au LCC de l’Université Paul Sabatier de Toulouse (1997). Il a ensuite été responsable de services de recherche et développement dans les Sociétés ATOFINA, COATEX et ARKEMA avant de créer la société M2i en 2013.

L’acte de naissance du groupe M2i Life Sciences a été le rachat en Janvier 2013 de la plateforme de développement Holis Technologie, basée à Lacq (64) qui, renommée M2i Development est devenu le Laboratoire de R&D du groupe. En mars 2013, M2i a fait l’acquisition du site de production de Salin de Giraud (13), ex Solvay Organics France qui devint M2i Salin. Aujourd’hui, en complément de ces 2 sites, M2i Life Sciences dispose d’un siège en Ile de France à Saint Cloud (92).

Stratégie de l’entreprise :

M2i s’appuie sur un savoir-faire de chimiste dans le développement de procédés innovants et dans l’industrialisation à grande échelle de ces procédés. Ne souhaitant pas se limiter à la sous-traitance de produits chimiques, M2i a décidé de redéfinir un business model intégrant le plus possible dans la chaine de valeur, de la synthèse chimique jusqu’au produit fini grâce à une R&D innovante.

De structures CRO/CMO, M2i a construit un groupe industriel complet présent dans 4 domaines principaux :

  • Santé humaine
  • Santé animale
  • Protection biologique des plantes et des cultures
  • Cosmétique / arômes et parfums

Nombre de salariés et chiffre d’affaires:

Alors que les effectifs avant la reprise par M2i des sites de Lacq et de Salin étaient mi 2013 de 45 personnes, le groupe M2i Lifesciences compte aujourd’hui 100 personnes (dont plus de 20% sont titulaires d’un doctorat), soit 55 embauches en moins de 2 ans. Parallélement le chiffre d’affaires de la société M2i a progressé de 4 à 12 Meuros (2014).

Travaux ayant conduit à l’Attribution du Prix

Grace à une combinaison unique de savoir-faire d’ingénierie chimique, de capacité de production aux Bonnes Pratiques de Fabrication certifiée par l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments) et de compétence technico-réglementaire, M2i s’est fait une spécialité du développement rapide, d’industrialisation et de fourniture d’Actifs Pharmaceutiques. Dans un contexte de retour, pour les produits de niche en particulier (< 10mt), des productions de la zone Asie vers la Zone Europe, cette compétence est particulièrement demandée par les laboratoires pharmaceutiques désireux de bénéficier de source d’approvisionnement fiable, pour un coût maîtrisé.

Depuis 2 ans, M2i a contribué à maintenir sur le marché plusieurs produits de marque, dont les API n’étaient plus disponibles aux BPF. En parallèle M2i  a entrepris le développement de procédé innovants pour plusieurs actifs, dont l’ASL (composant actif du Kardegic et de l’Aspégic), produit grâce à une technologie en continue, la métopimazine (principe actif du Vogalene), la sphingomyeline,  composant naturel des nerfs et excipient de formulation injectable à haute valeur ajoutée, ou  l’alcool selachylique, molécule à forte activité immunostimulante et anti-cancéreuse, naturellement présente dans l’huile de foie de requin, et donc indisponible de par l’interdiction de la pèche de ce poisson.

M2i Life Sciences, une ambition industrielle au service de l’excellence et de l’innovation.

Pour plus d’information www.m2i-lifesciences.com

2 L’autre grand prix « CHIMIE VERTE ISGC 2015 » a été attribué à

A Bert SELS Professeur à l’Université Catholique de Leuven (Belgique)

En partenariat avec la région Poitou-Charentes et le CNRS, le prix ISGC-2015 a été décerné au Prof Bert Sels de l’Université Catholique de Leuven en Belgique pour ses travaux dans le domaine de la catalyse hétérogène.

Après une thèse obtenue en 2000, Bert Sels a été recruté en tant qu’assistant Professeur en 2005 à l’Université Catholique de Leuven avant d’être promu Professeur en 2012 au sein de la même université. Il est aujourd’hui directeur d’un groupe de recherche dont les thématiques couvrent un large domaine de la chimie verte allant de l’éco-conception de catalyseurs aux techniques spectroscopiques appliquées à la catalyse hétérogène et à l’activation de molécules et macromolécules récalcitrantes. Ses recherches, réalisées au niveau international et en étroite collaboration avec l’industrie, ont conduit à des avancées significatives majeures dans la mise au point de procédés plus éco-efficients. En particulier, les recherches réalisées par le Prof Bert Sels couvrent deux grands domaines que sont :

–      La conversion catalytique de resources renouvelables en synthons bio-sourcées et carburants

–      L’activation catalytique de petites molécules telles que CH4, O2, NOx, CO2

Le Prof Bert Sels contribue également grandement à l’enseignement dans le domaine de la chimie durable non seulement en catalyse hétérogène mais également dans le domaine des techniques spectroscopiques qui permettent de mieux comprendre les mécanismes réactionnels ayant lieu en surface des catalyseurs. Il s’agit ici d’un aspect important notamment pour appréhender la performance des catalyseurs en temps quasi réel, un aspect clé pour concevoir de nouveaux catalyseurs plus adaptés à la variabilité structurale des matières premières.

Agé de seulement 43 ans, le Prof Bert Sels a d’ores et déjà acquis une renommée internationale et est notamment le récipiendaire de prix majeurs parmi lesquels nous pouvons citer entre autre le prix DSM-chimie obtenu en 2000 ou le prix de la société chimique Belge reçu en 2005. Avec son groupe de recherche, il est l’auteur de plus de 200 articles dans des journaux internationaux (Hindex = 46), 15 chapitres de livre ainsi que 19 brevets dont certains sont utilisés au stade industriel.

Il est également impliqué dans différentes instances scientifiques belges mais également internationales. Par exemple, il est co-directeur de la commission catalyse de l’International Zeolite Association et co-fondateur du European Research Institute of Catalysis. Plus récemment, il est entré en tant que membre de l’international advisory board de ChemSusChem.

 

Les prix ont été remis par Mme Nathalie GARNIER représentant   Jean-Francois MACAIRE Président de la Région Poitou-Charentes et par John WARNER, Président de l’Institut de Chimie Verte ‘Warner Babcock’ LLC. Wilmington USA et co-auteur des 12 principes de la chimie verte, en présence de Joel BARRAULT et de Francois JEROME co-organisateurs du Symposium ISGC 2015.

 

Joel Barrault et Francois Jerome

Organisateurs de ISGC-2015

Lire aussi l’article…

L'équipe organisatrice ISGC2015. Assis au premier rang de gauche à droite Yves Jean Président de l'Université de Poitiers,  Jean Charles KHALIFA Université de Poitiers, Jean-François MACAIRE Président de la région Poitou-Charentes, Dominique MASSIOT Directeur de l'Institut de Chimie du CNRS, Joël BARRAULT Chairman ISGC2015 - CNRS - IC2MP. Debout au second rang, l'équipe organisatrice, Nassim SAYOUD, Marielle TAMIGNEY KENFACK, à la tribune François JEROME Chairman ISGC2015 -  CNRS - IC2MP  puis Caroline NORSIC, Maïté AUDEMAR, Clément JOURNOUX LAPP, Florent BOISSOU, Joakim DELAUX, Alban CHAPPAZ, David YAP, Ronan BEHLING, Houcine TOUATI doctorants IC2MP. © CNRS – Université de Poitiers

L’équipe organisatrice ISGC2015.
Assis au premier rang de gauche à droite Yves Jean Président de l’Université de Poitiers, Jean Charles KHALIFA Université de Poitiers, Jean-François MACAIRE Président de la région Poitou-Charentes, Dominique MASSIOT Directeur de l’Institut de Chimie du CNRS, Joël BARRAULT Chairman ISGC2015 – CNRS – IC2MP.
Debout au second rang, l’équipe organisatrice, Nassim SAYOUD, Marielle TAMIGNEY KENFACK, à la tribune François JEROME Chairman ISGC2015 – CNRS – IC2MP puis Caroline NORSIC, Maïté AUDEMAR, Clément JOURNOUX LAPP, Florent BOISSOU, Joakim DELAUX, Alban CHAPPAZ, David YAP, Ronan BEHLING, Houcine TOUATI doctorants IC2MP. © CNRS – Université de Poitiers

Recherche

Menu principal

Haut de page