ISGC2 – International Symposium on Green Chemistry – Bilan du Symposium International de la Chimie Verte. Vive ISGC3 !

ISGC2, le 2ème symposium international « CHIMIE VERTE/CARBONE RENOUVELABLE ET ECOPROCEDES » s’est tenu du 21 mai au 24 mai 2013 à LA ROCHELLE.

550 participants, 174 conférenciers de 37 nationalités différentes, 330 posters, 15 Keynotes avec de nombreuses entreprises du secteur de la Chimie, BASF, Total, Arkema, Chimex, Borregard, Solvay-Rhodia, IFPEN, L’Oréal, Dupont …

ISGC2 a été LE congrès de la Chimie Verte qui a marqué l’année 2013.

Après la première édition organisée à Poitiers en 2003, l’objectif est d’élargir le champ d’investigation et de rassembler d’éminents scientifiques des secteurs public et privé impliqués dans le domaine de la chimie verte de façon à confronter les points de vue et à mettre en exergue les actions et résultats les plus innovants pour une utilisation rationnelle de la biomasse.

Voir article du Figaro sur la Chimie Verte, et l’interview de Paul ANATAS.

Les photos du congrès ISGC2

Les photos du 21/05/2013

Les photos du 22/05/2013

Les photos du 23/05/2013

Les photos du 24/05/2013

Un premier bilan du symposium international ISGC2

Le comité d’organisation et le comité scientifique de ISGC-2, remercie
tous les participants de leur contribution scientifique et technique de qualité. Une mention spéciale aux conférenciers (conférences plénières et keynotes) qui ont bien mis en exergue, dans leur domaine respectif, les récentes innovations dans tous les thèmes de la chimie verte. À ce titre, les interventions du secteur industriel ont également été très appréciées.

Tout ceci a permis la tenue d’un symposium de chimie verte de grande envergure scientifique.

Pour toutes ces raisons et parce que nous sommes au début d’une mutation scientifique et sociétale, nous avons décidé de poursuivre la concertation au niveau international. Rendez-vous pour le prochain ‘international symposium on green chemistry :
ISGC-3’, en 2015.

Joël BARRAULT & François JÉRÔME
Chairmen de l’ISGC-2

ISGC-2 Congress group.

Les objectifs initiaux :

Le terme de chimie verte traduit le concept de chimie pour un développement durable. Autrement dit, une chimie qui maîtrise durablement son empreinte environnementale tout en respectant les impératifs de compétitivité économique et de progrès social. Domaine multisectoriel aux enjeux économiques et environnementaux, la chimie verte illustre la dynamique portée maintenant aux niveaux international, national et en particulier par la Région Poitou-Charentes autour de la croissance verte.

ISGC est un congrès sur la Chimie Verte et les applications industrielles qu’offrent les recherches scientifiques menées sur cette thématique.

Sponsors ISGC2

Les enjeux :

ISGC-2 est organisé pour faciliter les échanges interdisciplinaires, pour rendre possible les rencontres entre chercheurs académiques et industriels, pour diffuser vers le plus grand nombre des résultats de recherches menées sur les thématiques de la chimie verte et des idées débattues durant les 4 jours.

L’enjeu scientifique : diffuser de la connaissance.

ISGC-2 est le seul événement de l’année sur la thématique de la chimie verte qui rassemble des entreprises majors (française & étrangères), des PME, des pôles de compétitivité, des chercheurs académiques, des institutionnels, des startups, des journalistes. Par ailleurs, plusieurs fonds d’investissement ont été conviés au congrès, en particulier Sofinnova partners (22,5millions € consacré à la chimie verte), truffle venture…

L’enjeu pour innover : rendre possible les rencontres entre chercheurs du public et entrepreneurs.

Vidéo france 3 du 23 mai 2013.

Principaux faits marquants

I. Ouverture du Symposium par les Chairmen

Histoire de la chimie verte à Poitiers et en Poitou-Charentes : J. Barrault
Organisation et objectifs du Symposium : F. Jérôme

Introduction J. Barrault and F. Jerome

Ouverture de ISGC2 par Joël BARRAULT (IC2MP) et François JEROME (IC2MP).

Ouverture ISGC2

II. Conférence d’ouverture par P. Anastas

Titre : Green Chemistry-past achievements, current status and future opportunities.
Observation majeure : « Nous disposons dans ce monde que de matière et d’énergie et c’est de la manière dont nous les utilisons que dépend notre futur »

Paul Anastas est l’un des 2 fondateurs des principes de la chimie verte.

III. Inauguration du Symposium

• J. Barrault & F. Jerôme : Chairmen ISGC-2
• D. Leroy V. Pdt C.A. La Rochelle
• S. Royal : Prési dente de la Région Poitou-Charentes
• J. Barbier : Prési dent du Pôle des Eco -industries
• S. Petit : Directrice de l’IC2MP
• J. Moreau : Dr. Scientifique Institut de Chimie/Représentant
Dr . INC et Directeur Général du CNRS

Inauguration ISGC2.

P. Anastas : « La chimie verte dans le monde, une profonde mutation, une opportunité pour les industriels de la chimie et autres secteurs. Aujourd’hui, ils ne demandent plus combien ça va leur coûter, mais comment la chimie verte va leur permettre d’accroître leurs bénéfices ».

Un avis partagé par J.-F. Minster, Directeur Scientifique de Total pour qui « la chimie verte est devenue un outil de marché, pas seulement en Europe, mais dans le monde y compris en Chine ». Il avait auparavant présenté une conférence intitulée : Biomass ressources for energy and bioproducts : a world view.

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes et Paul Anastas l’un des fondateurs de la Chimie Verte.

Ségolène Royal and Paul Anastas

Allocution de Mme Ségolène Royal :

« La chimie verte est le fer de lance de la mutation écologique du XXIe siècle. C’est une véritable révolution culturelle, économique et sociale qui a vocation à irriguer et à métamorphoser toute sa chimie fine et sa production de valeur ajoutée. Poitou-Charentes a fait le choix de l’excellence environnementale et de la croissance verte avec la conviction que la recherche scientifique, l’innovation et le dynamisme
industriel, alliés à des politiques publiques volontaristes constituent un gisement essentiel de valeur ajoutée et de compétitivité.
Un potentiel scientifique remarquable à l’IC2MP pour la valorisation du carbone renouvelable, dans les équipes de La Rochelle, à Valagro, dans les CRITT, une volonté des pouvoirs publics de soutenir ceux qui prennent le risque d’innover et d’entreprendre. »

Allocution de Jacques Barbier :

« Le pôle des éco-industries a été créé en 2005 pour aider les partenaires publics et privés, en particulier les PME, au développement d’une économie durable. À ce jour le pôle rassemble environ 1000 adhérents, ce qui représente au moins 25000 emplois.
La chimie verte et durable est l’une des actions prioritaires du pôle en raison de la volonté de la région Poitou-Charentes de soutenir des actions d’avenir via le programme « croissance verte ».

Allocution de Joel Moreau CNRS (extraits) :

La multidisciplinarité est une grande richesse au sein de l’organisme pour
répondre aux grands enjeux scientifiques…Les enjeux de la chimie verte amènent les chimistes à dépasser les frontières de leur discipline. La chimie verte, le carbone renouvelable, les procédés éco-efficients, … sont d’ailleurs parmi les 16 priorités de recherche et d’innovation identifiées par le CNRS, …

L’institut de chimie du CNRS a initié, il y a environ 10 ans, un programme interdisciplinaire de chimie pour un développement durable visant à coordonner différents laboratoires, à élargir les champs d’investigation et à développer des collaborations internationales, … notre collègue Francois JEROME en a animé l’axe « Chimie Verte et Catalyse » …
Pour répondre en particulier aux grands enjeux économiques et sociétaux, l’organisme développe actuellement des programmes de recherche multidisciplinaires, les actions « Défis » du CNRS y
associent les partenaires académiques. De nouveaux «Défis» vont être rapidement mis en place pour des approches multidisciplinaires d’enjeux scientifiques au coeur des préoccupations de la chimie verte: eau, dioxyde de carbone…

CNRS par IC2MP

IV. Préparation d’un réseau international de centres et d’instituts de chimie verte

Une réunion et des discussions ont été organisées pendant le symposium pour examiner la possibilité de créer un tel réseau. Un accueil très favorable a été émis par l’ensemble des partenaires potentiels contactés, parmi lesquels :

• P. Anastas – Green Chemistry Institute / USA
• J. Clark – Center for excellence in Green Chemistry / UK
• P. Jessop – Centre de Chimie Verte / University Montréal / Canada
• C.J. LI – Mc Gill University – green chemistry center of Quebec/Canada
• P. Seidl – Green Chemistry center / Brésil
• F. Shuth – Max Planck Institute, Mülheim, Allemagne
• W. Leitner – Institut für Technische Chemie / Allemagne
• B. Sels – Leuven University, Belgique
• B. Weckhuysen – Président de la société de catalyse / Pays Bas
• T. Zhang – Dalian Institut of Chemical Physics / Chine
• S. Kobayas hi – Prof. University de Tokyo / Japon

V. Prix du Meilleur Poster

Un vote a été organisé pendant les sessions posters. Le dépouillement du vote a conduit à l’attribution de 2 prix (Abonnement d’un an à la revue Green Chemistry et un manuel dédié à la chimie verte).

VI. Publication d’articles dans la revue Green Chemistry

Green Chemistry

L’éditeur de Green Chemistry (RSC Publishing) a accepté exceptionnellement de publier une édition spéciale avec une sélection de travaux présentés lors du Symposium. Cette édition spéciale devrait
paraitre en fin d’année 2013.

Sarah Ruthven, Paul Anastas, Karine Vigier, Francois Jerome

Sarah Ruthven, Rédactrice en chef de Green Chemistry, Paul Anastas, Karine Vigier (IC2MP), François-Jérôme (IC2MP).

VII. Principales conclusions de la Table Ronde
Les modérateurs : Pierre Monsan et James Clark
Participants : P. Jessop, F. Schuth, T. Stadler, T. Zhang et A. Piccirilli

Les thématiques abordées lors de cette table ronde ont été les suivantes (détail en annexe) :
• La disponibilité et l’utilisation de matières premières renouvelables (incluant co-produits et déchets)
• Performances et coût de l’énergie et des produits issus de renouvelables
• Ressources fossiles versus ressources renouvelables
• Gaz carbonique
• Biogaz, méthanisation
• Nécessité de mettre en place des unités de démonstration
• Création d’une réglementation spécifique (labels, standards)
• Priorités à mettre en oeuvre en R et D

VIII. Exposition « Chimie Verte » – Espace Mendes France

expo EMF

IX. Salon des Exposants

ISGC est aussi un salon d’exposants. Il offre la possibilité aux entreprises et aux institutions d’exposer leurs savoir-faire techniques et
leurs innovations.

Exposants ISGC2

23 exposants ont présenté matériels et activités pendant toute la durée du Symposium. Un taux appréciable de fréquentation, malgré un emploi du temps dense, a permis de nombreuses discussions, la découverte d’activités et la négociation de projets.

Exposants

X Les rencontres du réseau Vertech

Le réseau VERTECH se situe dans la continuité du réseau de coopération Sesame. Il rassemble des chercheurs et des acteurs du monde culturel et du monde économique, intéressés par la recherche de solutions globales et pérennes. Voir les vidéos des conférences

Voir également les rencontres et les conférences Vertech2013.

Conclusion

150 communications orales et 330 posters ont constitué le programme scientifique.

Le programme complet du congrès est consultable et téléchargeable sur le site internet : www.isgc2013.com/program2

• Les aspects fondamentaux relatifs à l’utilisation de matières premières renouvelables ont été présentés.

• Les orientations possibles en direction de l’énergie, des grands intermédiaires, des produits de
chimie fine, de même que certains aspects relatifs à la formulation ont fait l’objet de nombreuses
présentations donnant matière à discussions.

ISGC2 par IC2MP

• De nombreux domaines d’applications incluant les verrous scientifiques et techniques ont été présentés par les intervenants industriels. Ceci a été particulièrement apprécié par l’ensemble des participants.

• Les notions de biodiversité et de ressources renouvelables disponibles doivent être précisées.

Flash Com Sylvie Liu ISGC2

• L’exploitation des matières recyclées de même que le concept d’économie circulaire doivent faire l’objet d’une attention particulière. Il s’agit en effet de gisements importants mais de qualité extrêmement
variable. Ceci rejoint la notion de variabilité d’une ressource renouvelable en fonction du lieu de production et des variations de conditions climatiques.

• La valorisation et la séquestration du gaz carbonique : principaux verrous scientifiques et technologiques.

• Nécessité de recherche sur les nouveaux modes d’activation. Recours accru à la catalyse, à l’association de catalyses, à l’action simultanée d’activations physique et catalytique.

• Accent plus important sur le développement des biotechnologies.

• Recherche de nouveaux milieux réactionnels

• Le génie des procédés appliqué à la biomasse doit faire l’objet d’études ciblées- génie industriel.

Yannick Pouilloux IC2MP

• Le transfert des résultats (laboratoire-pilote-industrie) doit être envisagé plus systématiquement.
Mise en place d’unités de démonstration.

Flash Com Animatrice Sylvie Maury IFPEN

• Synergie entre Recherche, Développement, Industrie, Economie, Environnement et Société.

Rendez-vous pour le prochain international symposium on green chemistry : ISGC-3, en 2015.

ISGC2 – les photos du congrès

F. Aulenta Keynotes BASF.

F Aulenta Keynotes BASF -

Chairman Keynotes BASF.

Chairman keynotes BASF

Room 3, questions…

Room 3 questions

Article et vidéo de France 3

Lu dans Sud-Ouest et L’Express

Lu dans Sud-Ouest du 20/5

Lu dans Sud-Ouest du 21/5

Lire l’article de l’Express

Vu sur le site de la région Poitou-Charentes

Vu sur le site de la région

Les vidéos du Congrès ISGC2.

célà tv est la chaine de télévision locale de la Charente-Maritime diffusée sur le canal 30 de la TNT depuis le 1er décembre 2011.

Vidéo france 3 du 4 juin 2013.

La Région Poitou-Charentes partenaire du… par Region-Poitou-Charentes

Flash Communication de Profesor Christophe Coutanceau (IC2MP).

ISGC2 – Flash Com du Pr C. Coutanceau IC2MP par IC2MP

Flash Communication de Kevin LOUIS IC2MP.

Flash Communication Kevin Louis ISGC2 La… par IC2MP

Découvrez le programme : 154 communications 366 posters.

Clôture du Congrès ISGC2 par François JEROME avec toute l’équipe du congrès (IC2MP).

François JEROME (IC2MP), concluding remarks and the ISGC2 team.

Affiche ISGC-2

Pour toutes ces raisons et parce que nous sommes au début d’une mutation scientifique et sociétale, nous avons décidé de poursuivre la concertation au niveau international. Rendez-vous pour le prochain ‘international symposium on green chemistry :
ISGC-3’, en 2015
.

Joël BARRAULT & François JÉRÔME
Chairmen de l’ISGC-2

Joël BARRAULT and François JEROME

En complément…

Quel espoir peut-on mettre dans le carbone renouvelable ?

Voici un chiffre qui peut effrayer. En 2050, la population mondiale atteindra 9 milliards de personnes. S’ensuit une cascade de questions d’importance qui, toutes, sont suspendues à celle-ci : comment s’adapter à des besoins alimentaires et énergétiques croissants tout en préservant notre environnement ?

Ecoutez Paul Colonna Professeur au Collège de France, émission de France culture du 1/4/2013

Solvay à La Rochelle et Valagro: des exemples de chimie verte en poitou-Charentes. reportage france 3 du 10 avril 2013.

Les grands défis de la chimie et les 12 principes de la Chimie Verte – Conférence de Stéphane Sarrade chercheur au CEA de Saclay.

Retour page d'accueil IC2MP

Recherche

Menu principal

Haut de page