Conférence autour de l’impact météoritique de Rochechouart en Haute Vienne, il y a 200 millions d’années. ATTENTION CHANGEMENT DE SALLE…

Impacts, conférence avec Philippe LAMBERT jeudi 20 février 16H30 salle 426 Aile Sud Bât B35 3ème étage sur le campus.

La conférence proposée par Philippe Lambert a pour thème les « impacts », phénomène géologique « universel » et ses conséquences y compris sur le vivant. Spécialiste international du comportement des matériaux aux ondes de choc (1-15), Philippe Lambert, a débuté sa carrière scientifique au BRGM en 1972 par l’étude géologique de la structure d’impact de Rochechouart (1), élargie au métamorphisme de choc naturel et artificiel dans le cadre de sa thèse d’état soutenue en 1977 (2-7). Il a ensuite rejoint le Center for Meteorites Studies (Université d’Etat d’Arizona), puis la NASA (Houston), réalisant les premiers travaux d’identification et de quantification des effets de choc dans les météorites (8-12). Ses travaux expérimentaux au Johnson Space Center, en collaboration avec CALTEC, ont montré dès les années 80, la capacité des grands impacts à libérer et à mettre en circulation les éléments volatiles et l’eau contenus dans les roches (10-11). Philippe Lambert est le principal acteur de la littérature scientifique sur Rochechouart. Il a été nommé conseiller scientifique de la Réserve Naturelle Nationale de l’Astroblème de Rochechouart Chassenon à sa création en 2008. Il est instigateur et acteur du projet de réalisation et de gestion par cette Reserve, de forages carottés de recherche dans le sous-sol du cratère de Rochechouart et d’exploitation scientifique par la communauté internationale sous contrôle de la Réserve.

jeudi 20 février 16H30 salle 426 Aile Sud Bât B35 3ème étage sur le campus de l’Université de Poitiers.

Résumé-Conférence IC2MP-V2

carte il y a 200 millions d'années

Reconnus depuis seulement quelques dizaines d’années en marge des premières missions spatiales habitées, les « impacts » demeurent encore globalement très mal connu et sont très peu étudiés en France. La conférence passera en revue succinctement certains aspects fondamentaux du phénomène et de ses acteurs, dont les météorites, et mentionnera le parcours de quelques-uns des scientifiques notoires qui ont marqué la jeune histoire de la discipline. Elle s’intéressera plus particulièrement à l’impact de Rochechouart, structure unique en France et à bien des égards unique au monde, laquelle se distingue par une situation littorale au moment de la collision (13), un âge à 200 Ma concomitant avec une des 5 plus grande extinction en masse de l’histoire du vivant sur Terre (14), et une énorme empreinte hydrothermale (2-4,13). La conférence abordera en outre les nouveaux axes de recherche qui motivent les missions d’exploration spatiale actuelles (Curiosity, Rosetta…). Il s’agit de l’incidence directe et indirecte des grands impacts sur l’émergence de la Vie et sur « l’habitabilité » des planètes, y compris la Terre. Elle s’intéressera tout particulièrement aux analogues terrestres actuels et au rôle que pourrait jouer Rochechouart dans la perspective d’un projet scientifique d’ampleur internationale, lequel est voisin, dans le fond et dans la forme, de l’actuelle investigation de la surface de Mars par Curiosity. La présentation débouchera sur une discussion et un débat ouvert aux perspectives et implications éventuelles pour la Recherche Nationale et pour celle à l’IC2MP en particulier. Madame Sabine Petit, Directrice de l’IC2MP, UMR 7285 CNRS a déjà exprimé sa position dans un courrier adressé le 3 octobre 2013 au Directeur de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement: « Suite à la visite de Mr Philippe Lambert le 2 Octobre dernier qui nous a présenté le contexte du projet de recherche sur l’impact météoritique de Rochechouart, nous vous informons de notre intérêt. En effet, dans la perspective où des forages pourraient être réalisés, une étude des altérations hydrothermales deviendrait alors tout-à-fait pertinente. Notre laboratoire a une longue expérience dans ce domaine même si, et c’est là l’intérêt, ce serait une première pour des altérations liées à un impact météoritique ». La conférence de Philippe Lambert sera l’occasion de discuter plus avant des études qui pourraient être conduites à IC2MP dans le cadre de ce projet.

carte zone d'impact

Bibliographie :
1. Lambert P., 1974, Etude géologique de la structure impactitique de Rochechouart (Limousin, France) et son contexte, Bulletin du B.R.G.M., section 1, n° 3, 1974, p.153-164.
2. Lambert P., 1977, Les effets des ondes de choc naturelles et artificielles, et le cratère d’impact de Rochechouart (Limousin France), Thèse d’État, Université de Paris-Sud Centre d’Orsay, 515 p.
3. Lambert P., 1977, The Rochechouart crater: shock zoning study, Earth and Planetary Science Letters, vol. 35, p. 258-268.
4. Lambert P., 1977, Rochechouart impact crater: Statistical geochemical investigations and meteoritic contamination, in Impact and Explosion Cratering, Roddy D. J., Pepin R. O., and Merrill R. B., eds., Pergamon Press, p 449-460.
5. Lambert P., 1979, Fractures induced by shock in quartz and feldspars – Mineralogical Magazine, vol. 43- p.527-533.
6. Lambert, P., 1981, Reflectivity applied to peak pressure estimates in silicates of shocked rocks, Journal of Geophysical Research, vol. 86, n° B7, p. 6187-6204.
7. Lambert P., 1981, Breccia dikes: Geological constraints on the formation of complex craters, In Multi-Ring Basins: Formation and Evolution, Proceedings Multi-ring Basins, Lunar and Planetary Science, Schultz P.H., and Merrill R.B., eds., Pergamon, New York., p. 59-78,
8. Lambert P. 1983. Murchison: Contradictions and Clues. Lunar and Planetary Science Conference 14th, Houston, p. 411-412
9. Lambert P., 1984, Repeated shock and thermal metamorphism in the Abernathy meteorite, Meteoritics, vol. 19, p. 29-48.
10. Lambert P., Lange M.A., 1984, Glasses produced by shock melting and devolatilization of hydrous silicates, Journal of non-crystalline solids, Journal of Non-crystalline Solids, vol. 67, 521-542, Elsevier.
11. Lange M.A., Lambert P., Ahrens T.J., 1985, Shock effects on hydrous minerals and implications for carbonaceous chondrites, Geochimica et Cosmochimica Acta (ISSN 0016-7037), vol. 49, p. 1715-1726.
12. Lambert P., 1985, Metamorphic Record in Shergottites. Meteoritics, Vol. 20, p.690.
13. Lambert P., 2010, Target and impact deposits at Rochechouart impact structure, France: in Gibson, R.L., and Reimold, W.U., eds, Large Meteorite Impacts and Planetary Evolution IV, Geological Society of America Special Paper, 2010, Special Paper 465, p. 509-541.
14. Schmieder M., Elmar Buchner E., Schwarz W. H., Trieloff M., Lambert P., 2010, A Rhaetian 40Ar/39Ar age for the Rochechouart impact structure (France) and implications for the latest Triassic sedimentary record, Meteoritics & Planetary Science, vol. 45, n° 8, p.1225-1242.
15. Lambert P. and Trumel H., 2010, Geomaterials under extreme loading: The natural case, in Buzaud, E., Ionescu and Voyiadjis eds, Materials under extreme loadings: Application to penetration and impact, John Wiley, p.1-44.

Rochechouart un site géologique exceptionnel

carte géologique Rochechouart

Rochechouart, il y a 200 millions d’années : l’évènement

Nous sommes à – 200 millions d’années. La grande chaîne hercynienne a été fortement érodée. Ce qui deviendra la France se situe au niveau du tropique du Cancer. Le climat est tropical, chaud et humide. L’affaissement progressif du bassin parisien vers l’Est depuis 40 millions d’années provoque l’arrivée de la mer par un golfe marin qui s’insinue depuis le bassin germanique. Notre Massif central devient une île sur laquelle poussent des fougères arborescentes, des prêles géantes et les premiers conifères. La vie s’est beaucoup diversifiée depuis le Permien et les amphibiens ont laissé la place aux reptiles primitifs puis aux dinosaures, aux reptiles marins, aux reptiles volants et aux très discrets mammifères…

Rochechouart, dernières hypothèses

Dernières hypothèses...

jeudi 20 février 16H30 salle 426 Aile Sud Bât B35 3ème étage sur le campus de l’Université de Poitiers.

Accueil

Recherche

Menu principal

Haut de page