Nouvelle collaboration internationale avec la Queen’s University – Canada.

Le 8 janvier 2016 a eu lieu à Queen’s University (Kingston, Ontario, Canada ; prix Nobel de Physique 2015) l’annonce officielle du lancement de l’unique projet  lauréat de l’appel d’offre du Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada (NSERC), en présence des Dr. Kirsty Duncan, Ministre des Sciences, Dr. B. Mario Pinto, Président du NSERC et Dr. Daniel R. Woolf Principal et Vice-Chancellor à Queen’s University.
Ce projet scientifique (Ni Electro Can – Engineered Nickel Catalysts for Electrochemical Clean Energy project, Grant No RGPNM 477963-2015), stratégique pour le Canada, est piloté par le Dr Gregory Jerkiewicz, Département de Chimie, Queen’s University. Il implique huit laboratoires canadiens et 7 laboratoires étrangers (Allemagne, Bresil, Etats-Unis, France, Israël, Japon, Norvège), dont l’IC2MP (Christophe COUTANCEAU et Stève BARANTON) pour les aspects « conversion électrocatalytique de la biomasse ».

Lors de cet évènement, l’IC2MP a été désigné pour agir en qualité de représentant des collaborateurs étrangers au projet. Ce statut impose de siéger au Scientific Steering Comitee et au Project Management Comitee (Christophe COUTANCEAU), avec  droit de vote. La participation de l’institut au projet scientifique et à sa gestion découle de la reconnaissance de son expertise et de ses compétences dans le domaine de l’électrocatalyse et des procédés verts.

Phtographie au département de Chimie (Queen’s University) En bas de gauche à droite : Byron Gates (SFU, BC), B. Mario Pinto (NSERC), Dr G. Jerkiewicz (Queen’s University), Honourable Dr. Kirsty Duncan, Minister of Science), Pr. D. beauchemin (Queen’s University). Au milieu : représentatnts des laboratoires et universités canadiennes. En Haut de gauche à droite : G. Sherrer (TUM, Allemagne, SSC Chair), C . Coutanceau (IC2MP, France, representative of foreign collaborators

Photographie au département de Chimie (Queen’s University)
En bas de gauche à droite : Byron Gates (SFU, BC), B. Mario Pinto (NSERC), Dr G. Jerkiewicz (Queen’s University), Honourable Dr. Kirsty Duncan, Minister of Science), Pr. D. beauchemin (Queen’s University).
Au milieu : représentants des laboratoires et universités canadiennes.
En Haut de gauche à droite : G. Sherrer (TUM, Allemagne, SSC Chair), C . Coutanceau (IC2MP, France, representative of foreign collaborators.

 

Un projet de recherche piloté par la Queen’s University, dédié au développement de nouvelles technologies d’énergies propres, a reçu une subvention de 4 million de $ CAD de la part du NSERC. Etaient présents à l’annonce, de gauche à droite : le leader du projet Gregory Jerkiewicz (Queen’s University, Departement de Chimie), un membre du parlement Mark Gerretsen, le président du NSERC Mario Pinto, Mme le Ministre des Sciences Kirsty Duncan, le Principal Daniel Woolf (Queen’s University) et le Vice-Principal (Recherche) Steven Liss.

Ni Electro Can Engineered Nickel Catalysts for Electrochemical Clean Energy project 2

 

Recherche

Menu principal

Haut de page