Alexandre Artaud Université Grenoble Premier prix du jury national Ma Thèse en 180 secondes.

Spectroscopie tunnel à très basse température de graphène sur rhénium supraconducteur.

Alexandre Artaud effectue sa thèse au sein du laboratoire de transport électronique quantique, c’est donc un phycicien qui a gagné cette année.  Voici sa prestation et les 3 vidéos réalisées hier soir. Le vainqueur sera l’invité de Mathieu Vidard dans l’émission « La Tête au Carré » sur France Inter ce vendredi.

Allez faites-vous plaisir et regardez la vidéo du vainqueur. Cela ne dure que 3 minutes !

Est-ce de la science ? En tous cas c’est un très beau spectacle !

Et l’année prochaine, tenez-vous-le pour dit, nous faisons gagner un chimiste !

Voir aussi le site MT180 ou sur Twitter.

Alexandre Artaud, finaliste du regroupement Université Grenoble Alpes à reçu hier soir à Nancy le Premier prix du jury ainsi que le Prix du public grâce à la présentation de sa thèse « Spectroscopie tunnel à très basse température de graphène sur rhénium supraconducteur ».

Rachida Brahim, finaliste du regroupement Aix-Marseille université, est le Deuxième prix du jury. Elle accède ainsi à la finale internationale grâce à sa thèse sur les « Crimes racistes et racialisation. Processus de différenciation et d’universalisation des groupes ethniquement minorisés dans la France contemporaine, 1971-2003 »

Grégory Pacini, représentant du regroupement Sorbonne Paris Cité a obtenu le Troisième prix du jury avec sa thèse sur le « Rôle d’EHD4 dans la régulation du facteur de restriction du VIH-1 : BST2 »

 

Si vous n’avez pas pu assister à la finale nationale MT180, vous pouvez revivre la soirée en vidéos.

Rappelons que nos 2 candidats IC2MP se sont aussi très bien comportés et ont tous deux réalisés de très belles prestations que vous pouvez retrouver en vidéo.

Liva DZENE, doctorante de l’équipe HydrASA E2

David YAP, doctorant de l’équipe Catalyse et Milieux non-conventionnels E4

Nous avons aussi bien aimés Céline Lavergne de l’Université de La Rochelle

et le vainqueur de finale régionale à Tours, Geoffrey Dumontel un chimiste de l’Université d’Orléans.

Enfin, pour les géologues … Alaric Zanibellato de l’Université de La Rochelle. Sa thèse : Modélisation et propriétés physico-chimiques du dépôt calco-magnésien en eau de mer : un éco-matériau pour le renforcement et la protection des côtes. Tout un programme !

Retrouvez toutes les vidéos des finalistes sur le site de Ma thèse en 180 secondes.

Recherche

Menu principal

Haut de page